Rétractation de l'économie russe en 2015

A en croire les derniers chiffres des économistes russes, l'économie du pays devrait se freiner d'environ 4% pour l'année 2015 en comparaison de ses résultats de l'année dernière. Les économistes russes avaient quant à eux tablé sur une baisse de 3,7% du PIB en août dernier, mais les derniers chiffres prévoient donc un ralentissement plus important que prévu. Pour comprendre les raisons qui justifient cette rétractation de l'économie russe, il faut se rappeler que le pays a subi de plein fouet les sanctions économiques imposées par l'Occident concernant le dossier épineux de l'Ukraine, notamment à travers l'Union Européenne. De plus, la baisse des cours du pétrole n'est pas venue arranger les affaires de l'économie russe, tout comme le ralentissement que connaît l'économie mondiale actuellement en raison de la croissance chinoise elle aussi en baisse.

Action de la banque centrale russe et perspectives

Pour l'an prochain, les prévisions sont plus optimistes avec des perspectives de +0,2% pour la croissance. Pour ce qui concerne l'inflation, les estimations se portent sur une augmentation de 12,8% pour la fin de l'année, toujours selon les économistes russes. On peut donc s'attendre à ce que la banque centrale russe ne change pas de politique concernant le niveau de ses taux directeurs. La confirmation aura d'ailleurs lieu le 30 octobre prochain, lors de la prochaine réunion de l'institution.

Il faut donc être très vigilant concernant les entreprises dont les gros contrats sont liés au rouble car ce dernier devrait continuer à sous-performer d'ici les mois à venir, et il serait dommage d'investirde manière hasardeuse pour au final faire des erreurs qui auraient pu être évitées. Si vous désirez savoir comment investir, prenez donc le temps de vous informer sur la santé économique des valeurs qui vous intéressent.